top of page

Et puis un jour, tout s'effondre...

Je vais te raconter un passage de ma vie: le jour où tout a été fini...

Et puis un jour, tout s'effondre...

Tu sombres, tu perds pieds...

Tout ton monde s'écroule...


Mais tu sais que tu dois renaître...


Tu sais que tu dois tenir bon...

Que le soleil va à nouveau se lever...

Mais tu ne vois plus rien...

Tout est sombre...

La douleur te déchire...

Tu n'as jamais rien connu de pire...

Tu ne peux ni crier, ni t'en sortir...

Les dés sont jetés...

Ton chemin est tracé...


Mais tu sais que tu dois renaître...


Tu n'as plus rien, tu sembles n'être plus rien...

Et à quoi bon de toute façon, il ne reste plus rien...

Au fond de toi, tu n'attends plus rien...

Plus rien ne te retient...


Mais tu sais que tu dois renaître...


Quitter cet être, qui n'est déjà plus là... Que seuls tes souvenirs maintiennent ici-bas...

Laisse aller cette mue...

Devenue sèche et rêche et que la vie a déchu...

Tu t'obstines, tu résistes et tu souffres...

Seule au milieu de ce gouffre...

Rien n'y fait et rien n'y fera...

Il ne reste même pas quelques résidus...

Emprisonnée, pieds et poings liés, dans le flux de ton Samsara...


Mais tu sais que tu dois renaître...


Sombrer, se laisser aller, puisque tout se dérobe...

A quoi bon se relever et comment respirer...

Alors que la douleur t'enrobe...


Mais tu sais que tu dois renaître...


Piétinée de douleur, meurtris par la souffrance...

Ronger par le désespoir, achevée par cette sentence...

Ta vie s'arrête...

Déchéance et décadence...


Mais tu sais que tu dois renaître...








7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page